Sur le tournage de l’épisode 3

IMGP8776

La course contre le temps continue et nous voici sur le tournage de l’épisode 3 de notre websérie. Avant tout, proposons un petit rappel des faits :

Nous tournons depuis fin 2012 une série d’épisodes vidéos faisant évoluer l’univers de notre projet. Tournages et bandes originales sont réalisées par nos soins.

Episode 1 :
Azad Lab est un collectif d’explorateurs qui cherchent à comprendre le monde par l’expérimentation de sa découverte. Après s’être fait expulser de leur locaux par une usine s’appropriant les lieux, le collectif démoralisé par cette défaite, décide de changer de cap.

Episode 2 :
Ils vont alors veiller à la fabrication du sujet n°16 pour partir vers de nouveaux horizons, et organiser la destruction d’une partie de l’usine pour laver l’affront de leur expulsion.

Le style musical dans lequel évolue Azad Lab est complexe à définir compte tenu de la diversité des courant musicaux et des expérimentations proposés. Pour éclaircir cette définition nous avons fait le choix de diversifier nos supports pour que l’œuvre prenne sens dans un processus artistique plus global et pour approfondir son identité. Azad Lab grandit donc comme une hydre à plusieurs têtes, où des indices pour comprendre les intrigues de son monde sont disséminés à travers ses différentes facettes:
-Vidéos : Websérie / Workreport Résidence 2012
-Organisation de soirée : Gros succès avec D’ici mais d’ailleurs. On se retrouve courant décembre pour la seconde édition!
-Happening : Toulouse va bientôt découvrir N°16…
-Décors de scène et narration scénique : On vous laisse découvrir ça en live!
-Dessin et animation : Générique de la websérie
-Illustration et photo : Pochette d’EP, affiches…

Bref, mardi 30 avril nous mettons le cap sur Carmaux pour 2 jours de tournage.
Le centre de vacances équestres de La Mélonié nous accueille pour le séjour, sous des trombes d’eau, pour ne pas changer.
Le tournage est rude, l’humidité ronge nos peaux, la pluie menace notre matériel vidéo, le temps n’en fait qu’à sa tête, et nous transportons environ 50 kilos de matériel à travers les bois… Les bras de Baba et Clément s’en rappellent encore. Merci à Boubou pour l’assistanat cadrage.Tournage de nuit, debout avant le lever du soleil, marche forcée sur les sentiers boueux, nos corps sont mis à rude épreuve.
Le jeu en vaut il la chandelle? Nous suons corps et âmes du petit matin jusque tard dans la nuit, nous sommes toujours 11 musiciens bénévoles, et la lumière au bout du tunnel ne grandit pas assez vite pour nous. Mais nous nous acharnons à la tâche tant que l’alchimie est là, tant que l’exploration nous réserve encore bien des surprises…

No comments

Post a Reply

logo facebooklogo twitterlogo Grooveshark logo Bandcamplogo SoundCloud