SuperMax

IMG_9750

Superman de Metropolis

Maxime de Varaire

La ressemblance est troublante non?

Cap sur Varaire, dans le lot, ce samedi  17 aout. Il fait beau, on laisse la malédiction pluvieuse derrière nous, et on fonce direction le soleil. A notre arrivée l’immense scène est flamboyante, et les pointures d’Audio-Lum sont là, surveillant avec attention le travail de leur apprenti Maxime, notre ingénieur son, à l’organisation de la soirée avec le comité des fêtes. Et hop, une pression de plus sur les épaules, va falloir sortir la panoplie de super-héros ce soir…

Nous nous reposons quelques minutes dans le gîte étape mis à la disposition des pèlerins du GR65. Encore une fois les Pénitents du droit chemin n’y voient pas une coïncidence…

La chaleur est accablante, et le super man local, Maxime, notre ingénieur du son, court aux quatre coins du festival et sue à grosse goutte. Nous aussi, et nous décidons de piquer une petite tête chez les BES.

Le Festival commence ensuite sur les chapeaux de roues, le petit village de Varaire est rapidement envahi de voitures immatriculée de tous les départements alentours. A n’en pas douter, le festival de Varaire grandit vite et rayonne aujourd’hui dans toutes les régions du sud-ouest.

Le Bardi Manchot et La Mathilde débutent les hostilités, le site du festival est comble, plus de 1500 personnes… Puis le patron Sergent Garcia coupé dans ses vacances pour l’occasion, déballe le savoir faire de sa salsamuffin  et survolte l’audience. 1H30 il est temps pour nous d’affronter la scène. Nous grimpons tous dans le vaisseau Kryptonien de SuperMax, et poussons les moteurs à fond.

Le public est déjà chauffé à blanc par le Colonel Garcia, et dès « Ticket de métro », notre introduction, la sauce prend.

On ne se fait pas de soucis pour la suite d’autant plus que nous sommes en famille en ce soir. Mention spéciale à Mich et Flo, deux anciens collaborateurs de l’ancien projet « Azad », qui posa les fondations de ce qui deviendra plus tard Azad Lab. Et on oublie pas le gros bisou à toute nos chères et tendres, presque toutes réunies ce soir, qui endurent nos escapades sur la route tous les week ends et pendant les vacances. Chapeau bas mesdames!

Ca groove rapidement, et nous le sentons bien. On est à l’aise ce soir, ça aide pour le feeling sur scène.

Tout semble rouler comme sur des roulettes. Ca fait du bien de sentir que notre équipe technique assure nos arrières. Léa à la lumière et Supermax au son assurent comme des bêtes, c’est probablement ça le secret de tous nos super-pouvoirs.

Nous terminons le set dans un vacarme assourdissant. Y avait une bonne tripotée de gens chauds à Varaire ce samedi.

On puise un dernier coup dans nos réserves et clôturons le rappel de notre 6ème date de la semaine sur les rotules.

Grand merci à tout l’équipe du comité des fêtes de Varaire, Mélissa, Karine et Arnaud à l’accueil artiste, une organisation au poil. Une autre bise à toute l’équipe d’Audio-lum, Speedos à l’acceuil son, Gaston aux retours et tout ceux de la lumière et du plateau qu’on oublie. Les conditions de jeu étaient vraiment exceptionnelles. Et évidemment merci à vous tous d’être venus en nombre nous soutenir à cette heure tardive.

Prochain arrêt le week-end prochain. On enchainera trois très grosses dates :

Vendredi 23 aout à Prayssac (46) avec le Boulevard des Airs
Samedi 24 aout à Bégard (22) pour le festival Java dans les bois en Bretagne avec Loo & Placido
-Dimanche 25 aout à Toulouse (31) pour le Festival Europie avec Dubioza Kolektiv

No comments

Post a Reply

logo facebooklogo twitterlogo Grooveshark logo Bandcamplogo SoundCloud