Actualités

Ici sont consignées nos dernières actualités, notre journal de bord de tournée, nos billets d’humeur, ou nos dernières créations…

Expédition Capitole

flyer-10x14-azad

Petite piqure de rappel : AZAD LAB sera en live pour la fête de la musique place du capitole le 21 Juin à 23H30 place du capitole (Toulouse).

Toutes les infos, photos, et vidéos de la préparation de cet évènement exceptionnel ici : EXPÉDITION CAPITOLE.

N°16 vous attends de pied ferme. Serez vous au rendez vous?

Tournée d’été 2013

Azad_Lab_albi_the_skints

Notre ennemi juré, la pluie, nous a assez fait souffrir ces quelques derniers mois. Il est temps de se réchauffer avec la tournée d’été!


(Le Bikini – Toulouse – Avril 2013)

Retrouvez toute la tournée dans notre onglet « Concerts ». Pas moins de 20 dates à travers la France, on va bien trouver le temps de se croiser non? Au programme des réjouissances :

-Une grosse tournée en région Midi-Pyrénées, car consolider les bases c’est important. On y recroisera les Zenzile (30/08) et les Dubioza Kolektiv (25/08) sur la route. Et nous aurons l’honneur de partager la scène avec Sergent Garcia (17/08), Elisa do brasil (30/08), et le boulevard des airs (23/08).

(Festival Ecaussytème – Gignac – Aout 2012)

-On retourne dans les galeries déjà creusées au travers de la France pour continuer l’exploration. On reverra nos très chers bretons le 24 aout pour le festival Java dans les bois, près de Saint-Brieuc, et nous aurons l’occasion de roder notre nouveau camion sur les routes lozéroises  pour 4 concerts en 4 jours à travers tout le département, du 12 au 15 aout.

(Espace Julien – Marseille – Février 2013)

-Une navigation en contrées lointaines et inconnues avec la première expédition dans le grand nord, à Lille, le 12 Septembre au Circus. Ainsi qu’une rencontre avec des milliers d’étudiants de tout l’Europe pour l’European Jongle Convention 2013 aux Argoulets, le 27 Juillet!

(Pratgraussals – Albi – Février 2013)

A vos agendas, on vous attends de pied ferme!

En attendant, on prépare la plus grosse expédition de l’année… Décollage prévu le 21 juin.

Episode 3 : Confrontation

IMG_8383

L’aventure continue et voici enfin la suite des péripéties de notre webserie maison. Session de rattrapage pour ceux ayant manqué le début :
Episode 1 : Préavis
Episode 2 : Engrenages

L’attente fut longue, les déboires nombreux, mais il est enfin temps de vous présenter « Confrontation ». Cet opus aura fait couler de l’encre, de la salive et de la sueur. Les joies des complications de la réalisation ne nous aurons pas épargnés. Pluies diluviennes, tempête de vent, fichiers vidéos corrompus au montage, retard de commande, défaut de stockage… Ce sera notre petit Lost in la Mancha à nous.
La musique, le son, commencent à faire sens dans cette webserie musicale et c’est dans cette perspective que vous pourrez entendre Rama, Massa et le Rodent poser leurs voix sur la bande originale. A vos yeux et vos oreilles, y a de la vengeance dans l’air :

Bientôt 8 mois depuis la commande des 9 explorateurs et N°16 pointe enfin le bout de son nez. Qui est-il ? N°16 c’est nous. Mais c’est aussi vous par la même occasion, car vous faites partie du tout, vous faites partie de nous. Nous sommes tous un N°16. On a juste un numéro différent, et heureusement une tronche différente aussi…

Grand merci à tous nos collaborateurs sur le projet de permettre l’échange artistique, c’est ainsi que nous avancerons tous. Vous êtes tous nos N°16 préférés :

Production : Les Pénitents du droit chemin
Réalisation : Clovis BEZIES-GROS
Casting :
-Pilote d’avion :  Jean-Baptiste PLAETEVOET
-Homme de main 1 : Ahmed HAMMADI
-Homme de main 2 : Robin FEREIRRA
-Chef de gare : Marc BEZIES
Assistant Montage : Thibault SAKSIK
Cadreur : Mathilde SPARAGANO
Cadreur : Thomas PANTALACCI
Cadreur : Léa STRIFFLING
Réalisation Générique/Animation : Olivier MONTEIL
Réalisation Générique/Son : François MARSH
Accessoiriste : Florent ISMAN
Son : Baptiste GENIEY, Agathe KAISER, Clovis BEZIES, Thomas GIRETTES
Merci à la Ferme équestre de la Mélonié et à Phil de l’aérodrome du Séquestre pour la mise à disposition des locaux et lieux de tournage!

Quant à nous on se donne rendez vous la semaine prochaine pour l’annonce des dates de la tournée d’été et plus de précisions sur l’expédition qui se prépare pour le 21 Juin scène du capitole…

72 heures dans la tête de Marvick

Ce week end enchainement de 3 concerts pour le collectif et plus de 2000 km avalés en 3 jours. Grosse sensations pour nous, malgré la pluie, la neige, la grêle, l’orage, le vent et les départs en pleine nuit!

Une démonstration claire valant souvent mieux que de long discours, nous vous proposons cette semaine de passer 72H dans la tête de notre monstruosité préférée, Marvick, pour vous résumer nos pérégrinations. (Musique et vidéo par Azad Lab)

Un grand Merci à Lisa, Marco et à toute l’équipe de l’Assolution. Grosse pensée pour Malika notre référente sur les 3 jours de FIMU, à Régine à la régie artistique, à tous les techniciens pour leur professionnalisme et leur enthousiasme vis à vis de notre performance scénique. Merci à Joséphine et Gérald pour la mise en ligne de la vidéo. Merci à toute l’équipe du FIMU et aux musiciens de toute l’Europe rencontrés sur place. La bise aux collègues de route de Tetra Hydro K et Billy Hornet. On se reverra surement bientôt.

Et bien évidemment notre plus grande gratitude à tous les festivaliers venus en masse découvrir le projet! Vous avez envoyé du rêve même sous la pluie!

On se retrouve la semaine prochaine pour la sortie de l’épisode 3, préparez vous à la Confrontation!

Les kilomètres du conteur

IMGP9130

2 Km : Les réverbères de Toulouse scintillent dans la nuit lorsque nous quittons la ville rose de très bonne heure ce jeudi 9 mai. Les quelques lumières de notre port d’attache s’éloignent au loin, alors que nous pensons déjà à l’ouragan qui se dessine devant nous : le mythique Rock’n Solex, en eaux territoriales rennaises.

325 Km : Petite pause sur la route, la pression monte, alors que le plus vieux festival étudiant de France, lui, ne demande pas son reste et fignole ses derniers détails sans se soucier de nous.

547 Km : Pour ne pas changer, nous avalons les kilomètres durant toute la matinée. Notre jauge d’essence, elle, reste mystérieusement bloquée au maximum pendant toute la durée du trajet. Les compteurs s’affolent.

La panne sèche nous pend au nez au fur et à mesure que nous nous engouffrons plus profondément dans les méandres du réseau autoroutier de l’ouest. Encore une fois, nos conditions de tournée sont rudes, mais quand on met les voiles pour la 46ème édition du festival et qu’on ouvre pour Groundation, Gramatik et Zenzile, ça aide à faire passer la pilule.

750 Km : A notre arrivée la scène est immense, et elle n’aura de cesse de grandir à mesure que la distance nous rapprochant de notre set s’amenuise. Les kilomètres c’est aussi dans la tête. Ce que nous prouverons tous les bretons de l’équipe du festival en nous réservant un accueil digne des plus grands. Et les plus grands, ils sont bien là, dans la loge d’à coté. Il va falloir se montrer à la hauteur ce soir, et faire honneur au savoir-faire toulousain et même français, face aux plus grosses locomotives mondiales du moment. A ce propos, notre Renault Master rouge, pourtant rallongé et rehaussé, ne fait pas le malin lorsqu’il se glisse sournoisement entre des tour-bus tous plus luxueux les uns que les autres pour décharger au pied de la scène, qui semble déjà avoir pris quelques mètres carrés lorsque nous foulons ses planches pour les balances.
753 Km : Léa à la lumière et Maxime au son affrontent leur plus grande scène à ce jour avec une pression non dissimulée, tapis dans l’ombre de leur console. Le festival est complet, les 4500 places sont vendues avant même l’ouverture, et il est l’heure pour nous d’attaquer les hostilités. La responsabilité d’ouvrir un festival est lourde, mais c’est le genre de gros challenge que nous adorons, et nous nous jetons sans attendre dans l’arène.

13 491 Km : Marvik et Walton cravachent énergiquement leurs instruments à cordes pour transformer la pression et l’envie en véritable invitation au voyage pendant l’introduction. On rame un peu techniquement  sur nos premiers morceaux décidemment ce set n’est pas fait pour être présenté à la lumière du jour ! Mais bientôt l’horizon s’assombrit devant la masse de festivaliers qui s’amasse tout contre la scène…
                
898 542 Km : Un gros Brain Drain et une incursion du rodent au micro plus tard, la prestation est dynamitée et le Solex s’emballe. Petit extrait en immersion :

753 Km : Retour à la réalité après une soirée de folie, nos yeux sont embués, et nos corps fatigués après à peine quelques heures de sommeil, et c’est au son des solex s’entrainant pour les courses de l’après midi que nous quittons le festival, en pensant déjà à notre retour en terres bretonnes.
Allez petite exclu, on a toujours pas annoncé la tournée d’été mais c’est pas grave : amis bretons on se retrouvera le 24 aout pour le festival Java dans les bois, à coté de Brest !

1500 Km : Un grand merci à  toute l’équipe du Festival, Baptiste aux manettes, Tune, Etienne à la régie technique, Louis notre gentil référent artiste, Groundation pour le soutien, toute l’équipe du plateau  son et lumière, Meta & the cornerstones  nos complices de backline, Manon pour le merchandising, tous les cuistos, Joséphine à la photo et évidemment à tous les explorateurs d’un soir venus en nombre pour l’évènement soutenir notre cause. Ca fait longtemps qu’on n’avait pas mis un album en ligne, préjudice réparé avec plus de photos dans notre rubrique photos.

La distance n’est rien de plus que la taille de l’appréhension qui nous sépare de nos rêves. Explorons ensemble pour abolir celle du compteur, même si celle du conteur restera ici toujours nécessaire…

Longue vie au Rock’n Solex, l’initiative est juste hors norme.

logo facebooklogo twitterlogo Grooveshark logo Bandcamplogo SoundCloud