Archives

octobre 2014

Orbites, Satellite et Horizon

IMG_9813

Vous avez été nombreux à nous demander de reprendre le journal de bord de tournée. Après moult tumultes et de sombres augures pour le collectif nous sortons enfin la tête de l’eau, nous avons donc décider de relancer nos petits rendez-vous d’après concert ici même! On vous tient au courant très vite pour toutes les nouvelles concernant la nouvelle formule du laboratoire…

Mercredi 22 Octobre, huit heures, le soleil pointe déjà timidement ses premiers rayons par dessus les cimes des immeubles Toulousains. Nous tournons la clef de contact du camion et synchronisons le GPS sur Lausanne, Suisse. Dans nos bagages Aurélien du KKC Orchestra avec qui nous partagerons l’affiche ce soir, mais surtout Romaric notre nouveau saxophoniste et Robin qui officiera pour la première fois avec nous sur scène en tant que maître de cérémonie.

IMG_9719Nous filons bon train sur l’A7, alors que chacun révise studieusement sa prestation du soir. Le ciel est dégagé, et rien ne semble obscurcir nos horizons. Quelques heures plus tard, la frontière Suisse est en vue, la plupart d’entre nous n’y ont jamais posé un pied. Associer voyages, travail et passion est un luxe qui n’a pas de prix, et nous nous préparons à en savourer la moindre miette. Nous nous enfonçons donc bien vite dans les méandres du réseau autoroutier Suisse, à la rencontre de notre destin.

IMG_9741

Dix-sept heures, arrivée à L’EPFL de Lausanne, une immense université d’ingénierie. L’endroit labyrinthique et grouillant d’étudiants nous accueille de toute sa bienveillance. Ça sent le campus super actif à plein nez. Voilà de quoi nous faire oublier la fraicheur du climat local!

IMG_9757Nous déchargeons le matériel à Satellite, la salle de concert / bar à bière du campus, superbement équipée.

IMG_9774Les bénévoles de l’association nous ont déjà réservé un accueil aux petits oignons, l’hospitalité Suisse n’aura pas faillie à sa réputation! Nous enchaînons les balances et profitons de la petit heure qui nous attend avant le concert pour se mettre en condition. La pression monte, l’heure fatidique approche. Beaucoup d’heures de travail ont été nécessaires pour mettre sur pied le nouveau spectacle et il est bientôt temps de se jeter dans l’arène, affamés d’aventure tels des fauves supportant mal la captivité. Les portes de la salle vous bientôt s’ouvrir…

IMG_9763

Une heure plus tard, nous sortons transpirants de scène. Gros feeling sur ce début de nouvelle formation. Évidemment quelques imperfections et quelques manques s’immiscent ça et là, mais le partage est bon, et nous avons pris un pied d’enfer malgré la pression. Le super accueil réservé par un public suisse endiablé n’y aura pas été pour rien! Nous sommes fiers du travail accompli, de l’énergie que nous avons pu y mettre, et des résultats.

Nous profitons de la fin de soirée en compagnie des étudiants suisses et du KKC Orchestra qui finira d’achever le public de leur envoutant electro-swing made in Midi-Pyrénées.

Trois heures, le camion est chargé, il est temps d’aller profiter de Morphée pour au moins quelques heures.IMG_9783Nous croisons d’ailleurs un réacteur d’avion dans un couloir du campus. Quoi de plus normal?

IMG_9791Et quoi de plus normal en Suisse que de tomber, au détour d’un parking souterrain, sur une porte blindée ouvrant sur un bunker englouti sous l’université.

IMG_9793

IMG_9795L’édifice nous accueillera  pour la nuit. Nous nous promenons à l’intérieur du dédale de couloirs du bunker. Une vraie découverte, un vrai bout de vie de la légendaire prévoyance helvétique.

IMG_9797

IMG_9798

IMG_9794Il est enfin temps de profiter d’un peu de repos avant de reprendre la route. Les organismes ont souffert…

IMG_9800Un petit déjeuner plus tard, nous voilà déjà de retour sur les routes. Nous profitons des beautés que nous offre le paysage suisse au détour de quelques routes de campagnes.

IMG_9825

IMG_9822

Un immense merci à toute l’équipe de Satellite, à tous les étudiants bénévoles, superbe initiative que vous développez là. Merci à Craig, pour l’invitation, aux copains du KKC et à Nils pour le change Euro/Francs suisse!

Vingt-deux heures, et nous voilà de retour sur Toulouse, encore un très bel export réalisé. Un bel espoir pour la suite de l’aventure avec la nouvelle équipe, il est temps maintenant de se remettre au travail pour amorcer la suite. Afin de toujours courir derrière notre horizon…

IMG_9720Et comme le dit le Roi Puccino :

« J’irais plus loin que l’horizon
C’est bien mieux que le bout de son nez
Tous les murs qui nous bloquent brisons
Avance et laisse-les klaxonner
Viens, la vitesse de mon son frisons… »

Nous ferons donc fi des obstacles et laisseront certain(e)s klaxonner pour friser nous aussi la vitesse de notre son…

logo facebooklogo twitterlogo Grooveshark logo Bandcamplogo SoundCloud