Archives

janvier 2013

Episode 2 : Engrenages

Chose promise, chose due, voici l’épisode 2 de notre webserie maison : Engrenages.

Abandon des locaux à l’usine, n°16 respire presque, mais partir sans bruit serait trop facile…

Un grand merci à Elie CINQPEYRES de Cromatix, pour une collaboration qui va encore durer! Merci également à notre maitresse de la lumière Léa et à Quentin, nos deux assistants image. Création du générique et animation : Olivier MONTEIL, immersion chez lui ici. Sans oublier, Manon et Flo pour avoir endosser le costume avec envie. La plupart des accessoires sont en provenance direct de l’Etabli Workshop. Merci à vous tous pour la collaboration.

On se donne rendez vous le 8 février au Festival ICAM à 23H (Toulouse, 31), et le lendemain pour la sortie de résidence des camarades Scarecrow à La Fenière (Pavie, 32).

 

Nouveau Titre: Elephant Step

Tout frais sorti des studios Mysound à Toulouse, un nouveau titre pointe le bout de son nez. Elephant step, ou le pas de l’éléphant, dépeint tout ce que nos sociétés ont d’oppressant, cette imposante machine lente et pernicieuse dont la marche ne saurait être arrêtée.

Il ouvrira le bal de notre prochain EP, Ebullitions, dont vous aurez rapidement des nouvelles. Dans vos oreilles courant mars, dans vos mains courant avril!

N’hésitez pas à laisser vos impressions, c’est ainsi que nous avancerons…

On se donne rendez vous le 30, dans une petite semaine, pour la sortie de l’épisode 2 Engrenages.

g_dtk

IMG_6799

Choc des laboratoires

IMG_6471

Cap sur Bourg en Bresse, un peu au nord de Lyon, au programme de ce cinglant week-end de Janvier pour le premier concert de l’année. Départ aux aurores pour attaquer les huit heures de route nous séparant de La Ferme à Jazz, investie pour l’occasion par le Dr Détraké et ses sbires. Cette fois encore notre flamboyant destrier de métal ne nous fît pas faux bond malgré une grosse prise au vent due à sa hauteur. L’embarcation tînt bond face aux incroyables bourrasques que nous fît subir l’impitoyable couloir rhodanien, au prix de quelques grosses gouttes de sueur avouons le. Les folles expériences du Dr Détraké ont bien failli commencer avec nos organes vitaux éparpillés à coté de nos instruments sur l’A9…

Arrivée sur le fil pour les balances. A peine un pied posé hors du destrier jouissant alors d’un repos bien mérité, nous rentrons immédiatement dans la bulle. Celle là même qu’il nous arrive de rater avant de monter sur scène. Quand on peut rentrer dedans avant même les balances c’est un luxe rare dont nous profitons pleinement. L’association K-Potes n’a pas fait les choses à moitié et l’ambiance posée pour la soirée est juste parfaite.

 

Les lyonnais de Ced Soul Session ouvrent le bal, puis il est temps pour nous de confronter les résultats de nos expériences avec celle des cobayes du Docteur, venus en nombre pour l’occasion. La salle de la ferme à jazz a bien failli s’écrouler sous l’affluence!

L’énergie est là, et non exclusivement physique ou scénique, l’énergie dans le groove, dans l’interprétation et dans le partage pointe le bout de son nez. On perd toujours quelques gouttes de qualité technique dans la réaction chimico-musicale au passage, mais c’est un sacrifice que nous sommes prêt à endurer.

Les animaux de Lyon suivent derrière nous, puis 6 DJ se succéderont jusqu’à 6H du matin. Petite pensée spéciale pour le sbire Darkham.

Nous fermons à peine l’oeil au petit matin, blottis en plein milieu du brouillard, qu’il est déjà l’heure de mettre les voiles pour rallier notre port d’attache Toulousain, la tête pleine des formules échangées avec les sbires du Laboratoire DéTraKé pour faire passer les 1200 km avalés en 24H…

Toutes les photos ici.

Bref, très grosses sensations hier, immense merci à tout l’asso des K-potes et du DTK pour le boulot monstre, Victor pour l’invit, Marie pour l’hébergement royal, et l’équipe technique au petit soin de notre équipe technique. Notre soutien à ce genre de soirées et d’initiatives est TOTAL. Soyons honnête on prend pas souvent un pied pareil et dans des conditions si enivrantes , les vrais artistes hier soir c’étaient les K-potes…

logo facebooklogo twitterlogo Grooveshark logo Bandcamplogo SoundCloud