Archives

septembre 2012

Suis-je chez ce cher Serge?

IMG_9257

Et un week-end bien rempli pour la reprise, que nous placerons, sans pouvoir se l’expliquer, sous le signe du théâtre…

Direction le festival Tout en Stock ce vendredi 14. Un petit bout de convivialité tout en simplicité, perdu dans la campagne Tarnaise pour la première des Hurlements d’Léo. Pourtant en contrebas du village, nous rentrons dans la bulle, comme au dessus des nuages, de la bien nommée Cordes sur ciel. Des difficultés techniques pendant les balances et forcément des sueurs froides pour notre berger Yohan à la console, qui comme à son habitude prit la situation en main, armé de son sang froid légendaire. C’est donc confiants et l’esprit léger que nous montons sur scène pour affronter un chapiteau survolté.

Une prestation pleine d’envie et d’énergie, et le sentiment du travail bien fait à la sortie, profitons en. Une jolie escale pour le Laboratoire, une de celle qui donne envie d’haranguer une foule déjà galvanisée :

  

Nous rentrons ensuite, presque de bonne heure, reprendre des forces au théâtre des Colombiers pour la nuit, sous les hospices bienveillants des plus grand noms du drame ou de la comédie. Comme une innocente ironie venu nous faire réfléchir sur la finalité de notre prestation scénique : Drame ou Comédie? Entre ambiances sombres et textes graves, entre caricatures désopilantes et second degré, ainsi nous oscillons et marchons sur le mince fil du mélange des genres, en essayant de ne pas perdre l’équilibre. C’est que le gouffre en bas est profond…

Réveil aux aurores, et sans perdre de temps nous mettons le cap sur les montagnes bigourdines, à 3H de là, direction l’Alamzic à Bagnères de Bigorre. Dès notre arrivée, la villa Bonvouloir,  notre hébergement sur place, ou « Le Manoir » comme nous l’appellerons, nous happe de ses effrayants bras.

C’est en toute logique ici que nous déciderons d’officier notre réunion au sommet (aussi des montagnes), et que nous conspirerons dans l’ombre pour vous confectionner La formule 2013…

Quatorze, la famille s’agrandit et vous prépare de gros coups pour l’année prochaine…

Nouvelles sueurs froides pour Yohan au son ce samedi. Notre prestation est loin d’être parfaite et nous ne sommes pas très contents de nous à la sortie de scène. Heureusement, l’accueil de la Pyr Family nous redonnera du baume au cœur. Mention spéciale à une étonnante découverte autour d’un repas : le café Mac Mahon, parmi les derniers cafés de campagne de France,et la tenancière haute en couleurs Josette :

Nous terminerons la soirée sur la scène adjacente du théâtre de l’Alamzic, et inexplicablement nous finirons encore  sur les planches à échafauder d’improbables scènes…

Big up aux camarades la Wec Family pour le partage de plateau, on se reverra surement bientôt au détour d’une scène.

Un grand merci au festival Tout en stock : Patrick pour l’invitation, Adeline et Marie-Ange pour l’accueil artiste, et toute l’équipe de bénévoles.

Un autre à la Pyr’Family, Marc aux commandes.  Grand remerciement également à Amandine et Juanito de Subociety Groove, à Guillaume qui fait désormais parti des meuble en toute circonstance, à Béa et Josette pour le repas, et évidemment à Marion et Elodie pour l’accompagnement photos et merchandising, désormais indispensables…

On sort lentement de la bulle, et on retourne à nos marmites…

Restez par là, de jolies nouvelles dans quelques temps… On se donne déjà rendez vous le 6 Octobre pour le Festival de La Bohême.

C’est la reprise!

DSC_0038

Après presque un mois de trêve musicale synonyme de repos, de pérégrinations en tout genre et de farniente, un étrange sentiment de manque fait une fois de plus se conjuguer nos individualités au pluriel. Que ce soit sur scène ou pas, particulière est cette force qui lorsque nous ne sommes pas ensemble nous cause tracas. Une addiction? Peut être, mais ce dont elle est l’objet ne saurait connaître le principe de la modération tant elle nous stimule, nous émeut et nous aide à exister, ensemble.

En ce dernier jour du mois d’août nous voilà donc plus que motivés pour enflammer la scène du festival Plein les Feuilles. Perdu dans la campagne gersoise, non loin de la ville de Pavie, le site choisi pour l’occasion est enchanteur. Il fait le beau sous un soleil radieux, dissimulé dans un océan d’arbres, et nous acquiesçons.

Après midi ludique en compagnie des artistes de la soirée, mention spéciale pour les Kassla Datcha et la Cuanol au ping pong et au tennis ballon. Floppy on t’attend au détour pour la prochaine belote!

  

Le soleil s’étant couché et la nuit ayant pris son règne, le charme du lieu opère instantanément. Les bénévoles et artistes ont honoré l’évènement de tout un ensemble de jeux de lumière et de surprenants décors, donnant ainsi au lieu un caractère plus que simplement musical.

Minuit l’heure est venue pour nous de nous mettre en scène. Accueillis par un public enflammé par les prestations des deux groupes nous ayant précédés, Mampy et La Compagnie Cuanol, nous endossons progressivement nos rôles. Les automatismes reviennent très vite, la connivence s’impose à nous et nous aide une fois de plus à conquérir un public ayant lutté contre le froid pour assister au spectacle… Merci à eux, à leur énergie et leur réceptivité. Bien que tous entre la pierre, les feuilles et un micro, rien n’aura été laissé au hasard pour cette reprise tant attendue.

Également un grand merci aux bénévoles et à l’association Les Lombrics Galactiques sans qui ce festival n’aurait pas pu avoir lieu.

Plus de photos de la soirée ici!

C’est la reprise donc, petite tournée en Midi-Pyrénées pour ce début d’année : Gers, Aveyron, Hautes-Pyrénées, Aveyron, Tarn et Haute Garonne. Tous nous prochains rendez vous ici! Le rendez vous est pris, les hostilités sont lancées!

g_pavie

DSC_0176

logo facebooklogo twitterlogo Grooveshark logo Bandcamplogo SoundCloud